La maison en bois et l’inertie thermique, un bon mariage ?

Parent pauvre de la conception de l’habitat conventionnel, l’inertie thermique est pourtant une solution émergeante de la gestion des ambiances thermiques intérieures, en tous les cas elle peut être source de confort et d’économies d’énergie dans la maison. La maison en bois s’y intéresse.

Avant de choisir les matériaux de votre future maison bioclimatique en bois de préférence, sachez qu’il existe 2 grands types d’inertie, recherchés pour leurs qualités à différents endroits de l’habitat : l’inertie de transmission et l’inertie d’absorption.

L’inertie de transmission et les murs capteur

C’est l’énergie la plus simple. Créée grâce au soleil, un effet de serre se produit devant une façade de maison en bois. Celle-ci va s’échauffer et diffuser de la chaleur par rayonnement à l’intérieur de l’habitat. L’objectif ici n’est pas de conserver la chaleur émise par le soleil, mais de la réémettre assez rapidement. Ainsi, l’énergie est restituée à partir de la fin de journée par exemple quand le temps commence à fraîchir en fin de journée.
L’inertie par transmission est caractérisée par la diffusivité des matériaux mis en œuvre. Cette mesure détermine la vitesse à laquelle un matériau est susceptible de transmettre la chaleur d’une face du matériau choisi (ex. le bois) à l’autre face. Ce principe de mur capteur est un dispositif adaptable sur le neuf ou sur l’ancien. Un des matériaux de construction le plus efficace et un des plus écologiques également, est la laine de bois.

L’inertie d’absorption

Elle est recherchée notamment pour les parois des pièces de vie. Le principe est simple. Les matériaux sélectionnés doivent absorber la chaleur émise par le soleil mais également la stocker pour la restituer plus tard. Ces matériaux participent ainsi à homogénéiser les températures au cours de la journée et de la nuit. ils doivent se comporter comme une éponge thermique. L’action n’est effective que lorsque la température intérieure commence à varier. Lorsqu’elle augmente, les murs absorbent de la chaleur jusqu’à établir une nouvelle situation d’équilibre avec l’air. Inversement, lorsque la température intérieure baisse, les murs libèrent la chaleur accumulée.
L’inertie par absorption est caractérisée par l’effusivité des matériaux mis en œuvre. Cette grandeur détermine la capacité d’un matériau à stocker ou déstocker rapidement une grande quantité d’énergie thermique en régime de température variable. Un des matériaux de construction le plus efficace est le béton plein.

En résumé, le matériau idéal, optimisé pour le confort, devrait donc avoir une diffusivité minimale et une effusivité maximale. Sans entrer dans des calculs savants, la physique démontre que c’est malheureusement impossible.
Les ITE, Isolation Thermique par l’Extérieur, sont les meilleures solutions thermiques et de confort parce qu’elles combinent la meilleure qualité de l’isolation avec la meilleure qualité des inerties par transmission et par absorption.

4d8d100608b8f03180a8380d33ccb871DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD